OBS Algérie
06/09/2017 19:02

Pour avoir refusé de gonfler les notes du fils du wali : une directrice de l'éducation limogée

Une directrice de l'éducation a été relevée de ses fonctions après avoir refusé de gonfler les notes du fils du wali de la wilaya de Sidi Belabbès et de le faire passer en classe supérieure, a fait savoir le Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la formation (Satef).

En effet, le Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la formation (Satef) a fait savoir que la directrice de l'éducation de la wilaya de Sidi Belabbès avait été relevée de ses fonctions par le wali de la même wilaya, et ce après qu'elle ait refusé de gonfler les notes du fils de ce responsable et de le faire passer en classe supérieure.

Selon ce qu'a déclaré le secrétaire général du SATEF, Boualem Amoura, le wali aurait demandé à la responsable de l'éducation de gonfler les notes de son fils pour lui faire obtenir une moyenne supérieure à 10/20, ce qu'elle a refusé, arguant que l'attribution des notes et le calcul des moyennes relevaient des prérogatives des conseils pédagogiques des établissement scolaires. Mécontent de cette réponse, le wali aurait alors décidé de la relever de ses fonctions.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Le secrétaire général du SATEF a également fait savoir qu'une action de protestation sera organisée pour dénoncer le limogeage de la directrice de l'éducation, une décision vue comme un abus de pouvoir de la part du wali.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus