khaled Bel
19/04/2018 16:21

VIDÉO. Des militants violemment arrêtés: Vers une répression des marches du MAK en Kabylie ?

Le mouvement indépendantiste Kabyle de Ferhat Mehenni a appelé à trois marches dans les grandes villes de Kabylie à l'occasion du double anniversaire du printemps noir de 2001 et du printemps Berbère de 1980, coïncident avec le 20 avril de chaque année. Une date clé que le MAK a ancré dans sa stratégie événementielle.

En revanche, les marches de cette année interviennent dans un contexte particulier, animé par les divisions dans la maison du MAK et la création d'un autre mouvement indépendantiste Kabyle portant le nom de l'Union pour une République Kabyle (URK), ainsi que les concessions du pouvoir algérien en faisant de Yennayer une fête nationale après l'officialisation de Tamazight et les promesses de la création d'une académie amazighe.

Les services de Sécurité annoncent la couleur

Une campagne d'affichage pour la marche du Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie (MAK), durant l’après midi d'hier 18 avril, dans les alentours de l'université de Mouloud Maameri de Tizi Ouzou, a été violemment empêchée. Des vidéos mises en ligne sur les réseaux sociaux, montrent des arrestations musclées des militants indépendantistes.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Des sources proches du mouvement, contactées par Observ'Algérie, parlent d'un étudiant gravement blessé lors de l'intervention des forces de l'ordre. Plusieurs autres militants ont été arrêtés puis relâchés dont l'ancien président démissionnaire du MAK, Bouaziz Ait Chebib.

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus