OBS Algérie
26/02/2018 15:18

VIDÉO. Jean-Marie le Pen défend à nouveau l'usage de la torture en Algérie

Le fondateur du parti français d'extrême droite Front National, Jean-Marie le Pen, a défendu une nouvelle fois l'usage de la torture pendant la guerre de libération nationale (1954-1962).

En effet, le fondateur du parti français d'extrême droite Front National, Jean-Marie le Pen, a encore une fois défendu l'usage de la torture pendant la guerre de libération nationale lors de son passage dans une émission sur RTL. Jean-Marie le Pen, qui était engagé dans l'armée française pendant la guerre d'indépendance, a ainsi déclaré qu'il aurait « sans doute » torturé des prisonniers si on en lui avait donné l'ordre.

« La consigne qui avait été donnée était d'éradiquer à n'importe quel prix la menace terrible que faisait peser le terrorisme qui a fait des centaines de morts, de blessés et de mutilés dont personne ne parle » a déclaré l'homme politique français, qui ajoute que « c'était justement à la recherche de ces réseaux de bombes qu'un certain nombre de procédés ont été utilisés, beaucoup plus humains que de déchiqueter les jambes d'une petite fille ».

« Quand la guerre est menée par des civils de façon illégale, je comprends assez mal qu'on ait pour eux beaucoup plus d'indulgence qu'on n'en a pour les soldats de son propre pays » a encore dit Jean-Marie le Pen, qui déclare qu'il aurait « sans doute » participé à la torture des prisonniers algériens si l'ordre lui en avait été donné. « J'aurais sans doute fais mon devoir, préférant la vie d'une petite fille innocente à celle d'un tueur qui pose la bombe ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Le fondateur du Front National, connu pour ses positions anti-gaullistes et en faveur de l'Algérie française, a toutefois nié avoir personnellement participé à la torture pendant la guerre d'indépendance, indiquant qu'il avait gagné tous les procès dans lesquels il avait été accusé dans cette optique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus