Arezki I.
19/11/2019 16:01

Présidentielle en Algérie : Ahmed Gaïd Salah se prononce de nouveau

En visite de travail dans la 4e Région militaire à Ouargla, le Général-Major Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense nationale, s’est exprimé une nouvelle fois sur l'élection présidentielle du 12 décembre prochain.

Dans son discours, Ahmed Gaïd Salah exprime « une grande admiration et fierté (…) cet élan populaire qui s’est propagé à travers tout le pays ». Pour lui, ces sorties populaires « sont des plus belles images de la cohésion, la solidarité et l’adhésion du peuple autour de son Armée, scandant, d’une seule et même voix, des slogans patriotiques exprimant dans leur ensemble la volonté de se diriger massivement aux urnes le 12 décembre prochain. ». Le Général de Corps de l’année rappelle, une nouvelle fois encore que l’armée n’a « aucune ambition politique ».

Gaïd Salah estime que le peuple, à travers sa mobilisation, appuie son armée contre « les intentions de ces parties haineuses que la cohésion du peuple avec son armée dérange tant ».  « La bande et ses inféodés qui ont perdu tout lien avec le peuple algérien et toute relation avec son histoire et ses principes patriotiques authentiques » dit-il encore.

L’orateur déclare que l’armée se tient « en rempart face à ceux qui ont causé cette crise, parmi la bande et ses inféodés qui ont perdu tout lien avec le peuple algérien et toute relation avec son histoire et ses principes patriotiques authentiques ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

À propos de l’élection présidentielle prochaine, Ahmed Gaïd Salah rappelle, dans son discours, que « l’intérêt de la patrie signifie certainement que le peuple algérien veille, avec intégrité et liberté, en s’acquittant de son devoir électoral, à faire preuve de raison, à recourir à la conscience et privilégier l’intérêt suprême de l’Algérie et de l’avenir de ses enfants ». Il appelle les Algériens a élire un président, parmi les cinq candidats qui « ait la capacité suffisante et nécessaire de satisfaire les revendications pressantes et légitimes du peuple algérien ».

Lire aussi : Ahmed Gaid Salah, le Hirak et le piège du 11 décembre

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus