Shérazade
27/11/2019 12:38

Présidentielle en Algérie : 21 médias étrangers accrédités

L’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a démenti l’information selon laquelle l’exécutif aurait interdit aux médias étrangers de couvrir l'élection présidentielle du 12 décembre. En effet, l’ANIE a annoncé dans un communiqué que des accréditations ont été délivrées à 21 médias étrangers pour couvrir ce rendez-vous électoral.

Ainsi, dans un communiqué publié mardi 26 novembre, l'ANIE fait savoir qu'elle a délivré 21 autorisations à différents médias étrangers pour assurer la couverture médiatique de l'élection présidentielle du 12 décembre. Ces autorisations permettront aux journalistes étrangers de venir filmer et faire des reportages pour leurs médias respectifs. L'ANIE a ainsi évoqué la presse européenne, asiatique arabe et africaine.

Le nombre des médias étrangers accrédités devra certainement augmenter, puisque plusieurs dossiers sont encore à l’étude, souligne l’ANIE dans son communiqué. L’Autorité des élections rappelle également, que le dernier délai pour le dépôt des dossiers est fixé pour le 2 décembre prochain. Les médias étrangers qui désireraient couvrir le vote du 12 décembre, doivent respecter ce délai pour espérer décrocher la fameuse accréditation.

La DGSN dément toute interdiction faite aux journalistes étrangers :

De son côté, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a également démenti avoir interdit aux médias étrangers de couvrir la présidentielle du 12 décembre. En effet, dans un communiqué publié mardi 26 novembre, la DGSN a expliqué que « trois médias algériens avaient rapporté l'information selon laquelle la sûreté nationale avait interdit aux médias étrangers de filmer pendant le vote du 19 décembre ».

À ce titre, la DGSN a fait savoir qu' « une telle décision ne relèverait pas de ses pouvoirs ». La direction a rappelé que « la police (était) un organisme qui agit en fonction des lois, et se doit de les respecter, notamment celles relatives à la protection des citoyens, des étrangers, des meetings, des organisateurs, des militants et des candidats à la présidentielle ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Rappelons que la campagne électorale en Algérie a débuté le dimanche 17 novembre. Elle se poursuivra jusqu’au dimanche 8 décembre inclus, soit trois jours avant la date du scrutin. Cinq candidats sont en lice pour la Présidence, dont les ex-Premiers ministres de Abdelaziz Bouteflka, Ali Benflis et Abdelmadjid Tebboune. Azzedine mihoubi, l'ex-ministre de la culture, est aussi  en course aux côtés de Abdelaziz Belaïd et de Abdelkader Bengrina.

Lire aussi : Algérie : Les promesses des candidats à l'élection présidentielle

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus