OBS Algérie
05/09/2017 15:10

Des ministres algériens espionnés par le Maroc : voici les noms des concernés

Le journal français « Libération » a révélé dans une enquête publiée hier 04 septembre que deux ministres algériens, ainsi qu'un ancien haut responsables, avaient été espionnés par les services secrets marocains en France.

L'affaire rapportée par « Libération » a débuté avec l'arrestation d'un capitaine de la Police aux frontières françaises, qui a remis des documents confidentiels à un certain Driss.A, agent du renseignement marocain, en contrepartie de séjours tous frais payés au Maroc. Des documents relatifs aux déplacements et activités de trois hauts responsables algériens, dont deux ministres, ont été retrouvés par la police française au domicile de Driss.A.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Selon la version arabophone du quotidien en ligne TSA, les trois responsables concernés sont l'ancien ministre de la communication Hamid Grine, le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique Tahar Hadjar ainsi que l'ancien ministre de l'intérieur et des collectivités locales Noureddine Yazid Zerhouni. Selon la même source, les trois personnalités étaient en déplacement à Paris au mois de janvier dernier.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus