OBS Algérie
19/07/2017 16:04

Ali Haddad et Abdelmadjid Sidi Saïd gravement accusés

Le patron du FCE Ali Haddad et le patron de l'UGTA Abdelmadjid Sidi Saïd font encore parler d'eux au lendemain de la réunion qu'ils ont tenue à l'hôtel El-Aurassi avec d'autres organisation patronales, et à l'issue de laquelle un communiqué dénonçant « le traitement réservé » aux deux hommes par le premier ministre Abdelmadjid Tebboune avait été émis.

En effet, l'Union nationale des investisseurs (UNI) a accusé aujourd'hui l'UGTA, le FCE et les autres organisations ayant pris part à la réunion d'hier d'avoir « usurpé [sa] signature ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

« Nous tenons à vous informer, semble-t-il et selon la déclaration portée dans la presse électronique qu’une réunion de l’UGTA-FCE avec les associations patronales tenue ce jour, le 18 juillet 2017 à l’hôtel Aurassi, en ce qui nous concerne nous n’avons nullement participé ni signé aucune déclaration. Aucun membre de l’Union nationale des investisseurs n’a assisté à cette réunion, ni souscrit à la déclaration. Nous regrettons vivement l’usurpation de notre signature sur la déclaration jointe en annexe » écrit Abdelouahab Rahim, président de l'UNI, dans une lettre adressée à Abdelmadjid Tebboune.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus