OBS Algérie
23/06/2017 19:06

Assassinat de Mohamed Boudiaf : l'affaire connaît un nouveau tournant

L'affaire de l'assassinat de l'ancien président Mohamed Boudiaf, qui avait eu lieu un certain 29 juin 1992, connaît un nouveau tournant à quelques jours de la commémoration du 25ème anniversaire de sa mort.

En effet, Nacer Boudiaf, le fils de l'ancien président assassiné, a annoncé sa décision d'arrêter de chercher la vérité sur l'assassinat de son père. « J’ai décidé d’arrêter de chercher qui a tué mon père » a-t-il ce vendredi au journal en ligne La voix d'Algérie. « Cela fait 25 ans qu’on cherche la vérité, cela fait plusieurs années que nous avons annoncé publiquement des noms qui seraient derrière l’assassinat de mon père, sans que personne de réagit, y compris la justice qui doit s’autosaisir. Rien de tout cela !» regrette le fils de Mohamed Boudiaf.

«Je suis convaincu que tant que ce système ne change pas, on ne saura jamais la vérité » déplore-t'il, bien que, selon lui « tous les Algériens savent qui a tué Boudiaf ». Nacer Boudiaf a en outre fait savoir qu'il a choisi la date du 29 juin prochain, 25ème anniversaire de l'assassinat de son père, pour rendre publique sa décision.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

«J’ai pris ma décision de me consacrer à l’Algérie et arrêter de chercher cette vérité qu’on pourra jamais avoir avec certitude tant que ce système est en place, tant que la justice de mon pays reste silencieuse » conclut le fils de Mohamed Boudiaf.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus