khaled Bel
09/10/2018 11:37

Arrestation musclée d'un journaliste d'Ennahar par les renseignements : ce que l'on sait (VIDÉO)

Ennahar Tv, chaîne privée connue pour sa proximité avec le pouvoir, diffuse en boucle depuis ce matin, une vidéo d'une présumée arrestation de l'un de ses journalistes. La chaîne indique que le rédacteur du site francophone Alg24 appartenant au même groupe, s'est fait arrêter par des agents des renseignements secrets.

La vidéo diffusée par Ennahar TV, montre plusieurs hommes interpellant le journaliste et l'embarquant dans un véhicule banalisé. La chaîne dénonce «une arrestation arbitraire sans passer par la justice».

Selon le site arabophone de la chaîne, le journaliste arrêté aurait été menacé d'arrestation, hier le 8 octobre, par les «renseignements algériens». Un article signé par Adhebrbal serait derrière la présumée colère  du chef des renseignements.

Ce que l'on sait

L'article en question se demande sur le rôle que devrait jouer la Direction des Affaires de Sécurité dirigée par Athmane Tartag, dit Bachir, dans la crise qui bloque l'Assemblée Populaire Nationale. Le journaliste se montre très critique envers le descendant du Département des Renseignements et de la Sécurité (DRS) dissous depuis le limogeage de son patron Mohamed Mediène dit Toufik. Ce derniers aurait été plus efficace dans ce genre de crise selon le rédacteur de l'article inititulé :«Crise à l’APN : où est passé le département de Tartag ?».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Mise à jour 09/10/2018 à (11h05 heure algérienne)

Le journaliste Smail Djerbal du groupe Ennahar et éditant le site francophone Alg24, a été relâché après quelques heures de son arrestation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus