Shérazade
25/12/2018 16:01

La venue des anciens juifs d'Algérie : Mohamed Aïssa répond

Lors de son passage sur la chaîne arabophone "Ennahar TV",  Mouhamed Louanoughi, directeur de l’administration générale (DAG) de Mosquée de Paris, est revenu sur la relation entre la communauté musulmane d’origine algérienne établie en France et juive Franco-algérienne, ainsi que sur le cas des anciens juifs d’Algérie qui veulent venir se recueillir sur des tombes juives.

«La communauté algérienne est en contact avec les juifs de France, et nous avons de très bonnes relations avec eux» a assuré Le DAG de la mosquée de Paris avant de poursuivre « il faut savoir que le grand rabbin de France est d’origine algérienne. On discute ensemble en arabe» affirmant que les anciens juifs d’Algérie «ont émis une demande pour venir se recueillir sur les tombes juives en Algérie».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Selon Mouhamed Louanoughi, le grand rabbin de France, Gilles Bernheim ainsi que le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Franck Touboul, tous les deux originaires d’Oran, ont exprimé leur vœu de venir se recueillir sur des tombes juives en Algérie. « Nous avons transféré leur requête, mais nous n’avons reçu aucune réponse » a-t-il ajouté

Le ministre des affaires religieuse et des Wakfs, Mohamed Aissa n'a pas tardé à réagir à cette annonce, assurant «n’avoir reçu aucune demande officielle dans ce sens». «Le souhait des deux personnalités juives françaises a été exprimé aux responsables de la Grande mosquée de Paris. Le gouvernement algérien prendra une position sur la question s’il est directement saisi » a-t-il indiqué.

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus