Aylan Afir
28/08/2019 17:59

Kabylie : Des organisations proches de Bouteflika préparent la présidentielle

Kabylie - Des organisations de l'ère de Bouteflika commencent à s'agiter un peu partout en Algérie. Et sur ce point, la Kabylie n'est pas en reste, puisque les anciens soutiens de Bouteflika se prononcent sur l'actualité politique ces derniers jours, entre autres l'élection présidentielle et le dialogue. Selon le quotidien Liberté, une organisation s'agite en ce moment à Tizi-Ouzou pour rencontrer les membres du Panel de dialogue dirigé par Karim Younes.

Cette organisation n'est autre que l'Amicale algérienne de lutte contre les fléaux sociaux (AALFS), qui gravitait autour des comités de soutien à l'ex-président Abdelaziz Bouteflika. Une source de la cité administrative à Tizi-Ouzou affirme à Observ'Algérie que des éléments de cette Amicale redoublent d'efforts pour réussir leur rencontre avec les membres du Panel. « Les membres du Panel devaient venir à Tizi-Ouzou hier mardi », fait savoir notre source, qui affirme que l'organisation devrait soutenir toutes les démarches du pouvoir.

L'AALFS favorable à une élection présidentielle

« … l'unique solution pour sortir de la crise, c'est l'organisation des élections présidentielles… »

Dans un communiqué de sa direction nationale, l'AALFS appelle à « l'accélération de l'installation de la commission indépendante de supervision et d'organisation des élections ». « C'est parce que nous pensons que l'unique solution pour sortir de la crise, c'est l'organisation d'élections présidentielles honnêtes », conclut le même communiqué.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Par ailleurs, ce n'est pas la seule entité qui s'agite en faveur du pouvoir en Kabylie. Certains sont plus discrets que d'autres. En effet, quelques dizaines de personnes forment un carré tous les vendredis lors de la marche hebdomadaire. Beaucoup d'entre eux sont des militants de l'ex-parti unique.

En fait, ils se démarquent par leurs slogans favorables au dialogue et insistants sur le pacifisme. Au bout de l'itinéraire de la manifestation, ils forment une sorte de forum de discussions devant la Place de la bougie pour défendre l'idée de dialogue.

Lire aussi : Karim Younes réagit au rejet de son initiative de dialogue

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus