Shérazade
22/08/2019 12:10

Arabie saoudite : Les femmes peuvent voyager sans l'autorisation d'un homme

L'Arabie saoudite applique, depuis le mardi 20 août, la réforme permettant aux femmes d’obtenir un passeport sans la permission d’un tuteur de sexe masculin. Les Saoudiennes sont désormais libres de voyager sans la moindre autorisation.

En effet, les Saoudiennes peuvent désormais obtenir un passeport et voyager à l’étranger sans avoir besoin de l’accord d’un homme pour leur attribuer une autorisation de quitter le territoire saoudien. Cette réforme avait été annoncée pour le début du mois d’août et depuis l’administration saoudienne n’a cessé de recevoir des demandes de femmes âgées de 21 ans et plus pour l’obtention ou le renouvellement de leurs passeports, afin qu’elles puissent quitter le royaume sans permission.

Voyager sans l'autorisation d'un homme : Une avancée vers l’égalité des sexes

Cet ancien système, qui assimilait les femmes à des mineures toute leur vie, en les soumettant constamment à l’autorité arbitraire de leur mari, père, frère ou autres parents masculins, semble révolu. En effet, cette réforme intervient alors que plusieurs affaires d’évasions à l’étranger de jeunes Saoudiennes, ayant été victimes de violence, ont défrayé la chronique ces derniers mois.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

D'autres changements ont été apportés au système saoudien. Les Saoudiennes peuvent désormais déclarer officiellement une naissance, un mariage ou un divorce, elles peuvent également être titulaires de l’autorité parentale sur leurs enfants mineurs, et décrocher un permis de conduite, des prérogatives qui étaient jusqu’ici réservées uniquement aux hommes.

Des acquis, mais les interdits restent nombreux en Arabie Saoudite

Ces changements ont largement été salués par les internautes, cela dit, une partie les considère comme « anti-islamiques », dont les ultras conservateurs d’Arabie Saoudite. Enfin les interdits restent encore très nombreux dans le Royaume conservateur. Les femmes n’ont toujours pas le droit d’avoir un compte bancaire ou une profession qui les exposent au contact avec le public. Aussi improbable que cela puisse paraître, les Saoudiennes n’ont toujours pas le droit d’avoir un contact direct avec un homme étranger.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus