Abdelah Oul
04/09/2019 16:30

France : La famille du journaliste disparu Khaled Malha dénonce l'indifférence des médias

Le journaliste franco-algérien Khaled Malha, âgé de 64 ans, est porté disparu depuis mercredi 31 juillet. Sa famille multiplie les appels sur les réseaux sociaux dans l’espoir de le retrouver.

Selon la même source, le journaliste franco-algérien est sorti de la maison familiale située en Isère, au sud-est de la France, le 31 juillet dernier. Cinq semaines plus tard, Khaled Malha, également fondateur de « Radio Beur » et militant pour l'égalité des droits, n’a toujours pas donné signe de vie.

L’épouse du journaliste a indiqué que son mari est atteint de la maladie d’Alzheimer au stade primaire. Elle explique qu’« il a quitté la maison conjugale, portant un chapeau bleu, une veste bleue et un pantalon bermuda brun ». L'épouse de Khaled Malha souligne que les forces de l’ordre ont déployé d’importants moyens. En effet, l'hélicoptère de la Sécurité civile, la brigade cynophile et de nombreux effectifs de police ont été mobilisés.

Les autorités policières en France ont diffusé un avis de recherche, en parallèle de l’annonce diffusée par la CACI. Cette dernière fait savoir que « le journaliste pourrait essayer de se rendre à Paris ou dans son pays d’origine, l’Algérie ». La disparition mystérieuse de Khaled Malha suscite l’inquiétude de sa famille en raison de son âge avancé (64 ans) et de ses problèmes de santé.

La fille de Khaled Malha dénonce l'indifférence des médias

« Il ne peut pas disparaître dans la plus grande indifférence. »

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

« Je ne veux pas qu'on l'oublie », a déclaré Amel Melha, fille du journaliste franco-algérien. Elle dénonce la faible couverture médiatique autour de la disparition de son père, soulignant qu’« une enquête a été ouverte et ils ne peuvent pas donner trop de détails, mais on ne sait même pas s'ils ont des pistes ».

Les recherches se poursuivent en Isère pour localiser Khaled Melha. « Maintenant, on fait tout pour que les recherches ne soient pas mises en stand-by », a ajouté sa fille.

L'historien Benjamin Stora apporte son témoignage

L'historien Benjamin Stora, ami du journaliste franco-algérien, a partagé son émotion à la suite de la disparition de Khaled Malha. « Il a été à l’origine de la révélation de l’affaire "Malik Oussekine", ce jeune tué à Paris lors des manifestations estudiantines de 1986, en constituant avec le frère de Malik un comité pour la justice et la vérité sur cette affaire », a-t-il écrit sur son blog Mediapart. Benjamin Stora ajoute que « Khaled Melhaa n’a jamais renoncé à ses convictions pour une société libre et démocratique, en France comme en Algérie ; le pays où il est né ».

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus