Pica Ouazi
27/11/2019 15:58

Les Harkis et les pieds-noirs annulent la projection d'un film sur l'Algérie

La projection du film « Résistantes » de Fatima Sissani a été annulée suite à la pression d’un groupe de pieds-noirs et harkis soutenus par l’extrême droite. Programmée pour le samedi 23 novembre dans le petit village de Sainte-Livrade sur Lot, dans le Lot-et-Garonne (Sud-ouest de la France), la projection du film sur des révolutionnaires algériennes n’a finalement pas eu lieu.

Ainsi, l’œuvre qui évoque le parcours de femmes proches du FLN durant la Guerre d’Algérie n’a pas été projetée. Les organisateurs ont cédé à la pression de l’extrême droite et la communauté des harkis. La décision a été prise après une réunion avec la gendarmerie et des représentants de la communauté harkie.

Les organisateurs ont préféré renoncer à l’intégralité de leur programme de rencontres. Les responsables du Cinéma Utopia ont justifié cette annulation en expliquant  : « nous souhaitions donner la parole à des femmes engagées, d’hier à aujourd’hui. Mais il semble malheureusement que l’Histoire soit encore trop douloureuse pour pouvoir engager un dialogue serein. Nous n’avions pas d’autre objectif que d’ouvrir un espace de dialogue, respectant la dignité de toutes, et surtout pas d’encourager des discours haineux, encore moins des actes de violence ».

La réalisatrice réagit

La réalisatrice a déclaré sur sa page Facebook que « Face aux menaces du Rassemblement national, d’une partie de la communauté harki et des pieds noirs. Il m’a été très fortement conseillé de renoncer à me rendre à cette projection sauf à accepter, comme proposé par le commandant de gendarmerie d’y aller sous la protection d’un escadron de policiers »

Fatima Sissani ajoute « qu'à son tour le directeur du cinéma qui souhaitait tout de même maintenir la projection a dû finalement y renoncer. Il a évoqué des menaces que ces extrémistes ont continué à faire peser sur le cinéma. In fine, le cinéma lui-même a fermé ses portes aujourd’hui ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

La réalisatrice qui ne comprenant pas la réaction des harkis souligne : « cette horde d’ignares n’a même pas vu le film. Car alors ils auraient découvert qu’à aucun moment les Harkis ne sont mentionnés et qu’il ne s’agit pas d’une apologie du FLN. Ce film est une ode à la résistance à l’oppression ».

Fatima Sissani s’indigne que « 50 ans plus tard, il demeure toujours impossible pour certains d’entendre que la colonisation française en Algérie constitue un génocide doublé d’un "sociocide" »

Lire aussi: Une lycéenne algérienne victime d'attaques de l'extrême droite française

Voir les commentaires

  • Ces harkis ont trahi leur pays d’origine, continuent de trahir l’histoire, la société et les valeurs humaines ! Ils sont dans une perpétuelle trahison. D’ailleurs depuis quand que la trahison est une valeur humaine ? Fidèle à la force qu’ils ont cru en se mettant du côté du “fort” leur mère patrie, ils continuent de brandir la violence et les menaces car incapables de se regarder devant le miroir de l’histoire! Qui sont leurs alliés? les anciens collabos qui se sont fondu dans l’extrême droite. Harkis continuez dans cette voie et vous trouverez votre salue en enfer !

    • Tu veux qu'on parles de Hacène Mazouz dit "Hacène la torture" ? Où des anciens de l'armée allemande du genre El Maadi, Mohamedi Said etc... Non mais les Fellags qui donnent des leçons sur les droits de l'Homme on aura tout vu. Certains Harkis ont justement rejoins l'Armée française suites aux actes du FLN comme Rémi Madaoui par exemple, mais bon, ton cerveau reptilien et lobomotisé bugge à chaque fois que tu lis la vérité historique alors tu te perds dans tes délires propagandistes. On a les réferences qu'on peut, les miennes sont historique et les tiennes sortent de l'école FLN avec ses 1 500 000 martyrs teh...Abane Ramdane mort au champs d'honneur et Messali effacé de l'histoire etc etc, la liste est tellement longue que la place ici ne suffirait pas et ne parle pas trop vite pour l'enfer, ni toi ni moi n'avons les clefs du paradis et le boomerang semble vous revenir dans la figure, vous les algériens, hacha les authentiques, car vous êtes au bord d'une nouvelle guerre civile, car un jour ou l'autre, il faut payer ses crimes, en bafouant les morts, honorant et vénérant des criminels de masses, Rabé ikhalasse et la prochaine addition semble bien lourde ! Ce qui devrait te faire aussi comprendre le bon choix des Harkis contre le FLN, que vous avez suivit ensuite, lachement et dont vous payez la facture encore et encore, quel mauvais parti vous avez pris.

    • الله يرحم الحركة ويدخلهم فسيح جناته
      واتمنى من الله عز وجل ان يحقق العدل لابنائهم
      وان ينتقم من الظالمين آمين
      إن الله يمهل و لا يهمل

    • Les Harkis n'ont trahi personne et ce pays était un département français, ceux qui bafouent l'histoire sont le FLN, son école de pensée et ses idiots utile ( qui se reconnaîtront aisément ). Tout les historiens contredisent ces insultent du FLN pour qui tout ceux qui n'adhéraient pas à leurs doxa étaient des traitres, soit les 3/4 de la population de l'époque, cette insulte est courante dans le langage des ignorants, encore aujourd hui ceux qui refusent le vote sont "les traîtres" de ceux qui souhaitent aller voter en Algérie, le pays ou tout le monde est le traître de quelqu'un !
      "Un bilan officiel des victimes civiles du terrorisme du FLN établi et arrêté en juin 1957, un peu plus de 30 mois après le déclenchement de l'insurrection, faisait état de 1.152 Européens tués ou disparus pour 8.497 musulmans.
      Benjamin Stora, qui rapporte également ces chiffres (en précisant que ce bilan partiel se décomposait en « 16.382 attentats contre des civils, et seulement 9.134 contre les forces de l'ordre françaises »), estime que « la logique d'une révolte d'un peuple unanime contre un occupant étranger donnerait d'autres chiffres, une proportion inverse ».
      Et il ajoute : « Force est de constater que ces données statistiques donnent à voir une violence délibérée, en vue de faire accepter son point de vue »​
      "
      La stratégie de la terreur du F.L.N."
      الله يرحم الحركة ويدخلهم فسيح جناته
      واتمنى من الله عز وجل ان يحقق العدل لابنائهم
      وان ينتقم من الظالمين آمين
      إن الله يمهل و لا يهمل

  • Well done, sus a la propagande et ses chevaux de Troie du FLN, non content de falsifier l'histoire dans leurs pays, ils souhaitent le faire chez l'ex bourreau colonisateur et cracher sur leurs victimes une fois encore sous couvert de la liberté d'expression.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus