Ahmed Oul
28/09/2019 18:17

Immigration clandestine : L'Italie sollicite l'aide de l'Algérie

Le président du Conseil des ministres italien, Giuseppe Conte, aurait entamé des négociations avec l’Algérie en vue d'un accord sur l’ouverture de zones d'accueil des migrants clandestins qui sont interceptés en méditerranée en provenance de la Libye, a indiqué le quotidien italien Corriere della Sera.

Selon la même source, l'Italie voudrait classer les trois pays du Maghreb : l'Algérie, la Tunisie et le Maroc, comme pays sûrs pour permettre ensuite l'ouverture sur leurs territoires de « plateformes régionales de débarquement ».

Ces zones de rétention auront la charge d'accueillir les migrants secourus en mer. Ces plateformes devraient permettre un traitement rapide pour distinguer les migrants économiques de ceux qui ont besoin d’une protection internationale. Un premier triage se fera dans ces plateformes, où des ONG internationales pour les migrants pourraient aider ces États au rapatriement dans leur pays d’origine de ceux qui n’ont pas besoin de protection internationale.

Les bateaux transportant des migrants interceptés en mer pourraient accoster dans ces centres. L'Italie promet en retour des aides financières européennes et des projets structuraux financés par l'Union européenne si l’Algérie accepte d'implanter ce genre de centre sur son territoire.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

L’Algérie a déjà refusé la demande du Conseil de l'Europe

La proposition du chef du gouvernement italien n'est pas nouvelle. La même idée avait déjà été suggérée par le Conseil de l’Europe et transmise en juin 2018 aux trois pays du Maghreb. L'Algérie, la Tunisie et Maroc ont tous, rejeté la demande européenne d’accueillir de tels lieux sur leurs territoires.

Abdelkader Messahel, le chef de la diplomatie algérienne de l’époque, avait exclu catégoriquement devant la presse étrangère l’ouverture « d’une quelconque zone de rétention », sur le territoire algérien.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus