Abdelah Oul
16/08/2019 19:04

France : Un Kabyle victime de racisme raconte son calvaire

France - Idir, un ressortissant algérien d’origine kabyle et établi en France depuis 7 ans, fait l'objet de propos racistes proférés par son entourage, notamment dans son milieu professionnel. Il raconte son calvaire au micro de la radio française Europe 1.

En couple avec une Américaine, Idir raconte qu’il est souvent victime de préjugés machistes. Outre les blagues discriminatoires, il affirme avoir également été confronté à des agressions et des insultes. Âgé de 31 ans, ce ressortissant algérien raconte être sujet à de multiples discriminations liées à son ethnie.

« J'ai subi plusieurs préjugés. Le plus collant, c'est celui qui voudrait que l'arabe soit un voleur. Il y a une anecdote avec mes collègues au bureau : pour faire une blague et rire tous ensemble, quelqu'un cache le téléphone portable d'un autre collègue, et quand il le retrouve, on lui dit "tu ne fais pas attention à tes affaires, surtout qu'il y a un Arabe ici !" », a-t-il raconté, soulignant que même si cela ne découle pas d’une mauvaise intention de leur part, ces derniers ne se rendent pas compte qu’ils perpétuent quand même ces préjugés.

« Comment un Algérien peut être en couple avec une Américaine ? »

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Lorsqu’ils sortent en soirée avec leurs amis, ces derniers leur posent souvent la question « comment ça se fait, un Algérien et une Américaine ? ». La petite amie de Idir perd parfois son sang froid quand elle entend cette phrase, tandis que lui y répond calmement. Ce jeune homme d’origine kabyle raconte que la raison pour laquelle son couple a marché, c’est parce que sa petite amie n’avait pas de préjugés sur les Algériens.

Agressé pour avoir brandi le drapeau algérien en France

Lors de la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019, Idir était de sortie avec un drapeau algérien pour célébrer le sacre de l’Algérie. Lors de cette soirée marquée par des scènes de liesse, le jeune homme a été interpellé et agressé avec une bouteille en verre, qui s’est brisée sur sa tête. « Des gens, apparemment de l'extrême droite, avec les insultes racistes qu'ils ont proférées à mon égard, je pense qu'ils étaient de cette couleur politique là », a-t-il affirmé au même média.

Lire aussi : Une famille algérienne victime de racisme quitte le Canada

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus