Ahmed Oul
03/08/2019 13:14

Le Maroc a réprimé des supporteurs de l'Algérie (Amnesty)

L'organisation mondiale Amnesty International a exhorté le Maroc à ouvrir une enquête sur la répression des supporteurs de l’équipe d’Algérie de football parmi les citoyens sahraouis, lors des célébrations de la victoire de l’Algérie à la Coupe d’Afrique des nations (CAN), a déclaré l'ONG le jeudi 1er août 2019.

Amnesty International demande au Maroc d'ouvrir « une enquête impartiale et efficace sur le recours excessif à la force par les forces de sécurité, à Laâyoune, contre des manifestants et manifestantes sahraouis qui célébraient la victoire de l'équipe de football d'Algérie à la Coupe d'Afrique des nations, le 19 juillet ».

La directrice adjointe pour l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient à Amnesty International, Magdalena Mughrabi, a déclaré que « des éléments probants laissent à penser que la réaction des forces de sécurité marocaines aux manifestations sahraouies, qui avaient commencé de manière pacifique, a été excessive et a provoqué de violents affrontements qui auraient pu être et devraient avoir été évités. Les autorités doivent ouvrir une enquête impartiale et efficace sur les attaques menées contre les manifestantes et traduire en justice, dans le cadre d'un procès équitable, toute personne soupçonnée d'en être responsable ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Maroc : 80 blessés et 1 décès parmi les supporters de l'Algérie

Selon des sources locales, environ 80 personnes auraient été blessées lors des célébrations de la victoire de l’Algérie, « mais leur nombre exact reste difficile à déterminer, car beaucoup ne sont pas allées se faire soigner à l'hôpital, par crainte des représailles », souligne Amnesty International.

Pour rappel, une jeune femme âgée de 24 ans a été mortellement fauchée par deux véhicules des forces auxiliaires marocaines. Les citoyens sahraouis sont descendus en nombre dans les rues de Laâyoune, le 19 juillet dernier, après la victoire de l’Algérie à la CAN. Les supporteurs portaient des drapeaux algériens et sahraouis, scandant des slogans célébrant la victoire de l'Algérie et réclamant l'autodétermination pour le peuple sahraoui.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus