Ahmed Oul
28/08/2019 16:35

Un judoka algérien refuse d'affronter son adversaire israélien

Le judoka algérien Fethi Nourine s’est retiré, mardi 27 août, du championnat du monde de Judo organisé à Tokyo, au Japon, après avoir su qu’il devra affronter un Israélien.

Fethi Nourine, champion d’Afrique 2018, a refusé de participer au combat qui devait l’opposer, en deuxième tour, à l'Israélien Butbul Tohar. Il avait battu lors du premier tour de cette compétition le judoka liechtensteinien Phillipe Metellus.

Le tirage au sort effectué hier 27 août a résulté sur une rencontre entre le judoka algérien et l’Israélien Butbul, dans la catégorie des moins de 73 kg. Fethi Nourine a refusé de disputer le combat en quittant le tatami. L’athlète algérien avait déjà par le passé refusé de combattre l’israélien lors d’une précédente compétition en respect de la position officielle de l'Algérie, qui rejette toute forme de normalisation avec Israël.

Les athlètes algériens refusent la reconnaissance d’Israël

Il faut rappeler que ce n’est pas la première fois que des athlètes algériens boycottent une compétition internationale pour cause de présence de représentants de l’État hébreu. En 1991, le champion d’Afrique de judo Meziane Dehmani avait refusé de participer aux championnats du monde de judo à Barcelone, dès qu’il a appris la nationalité de son adversaire.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

En 2011 également, la lutteuse algérienne Mariam Ben Moussa s’est retirée du championnat du monde à Rome, capitale italienne, après le tirage au sort. En Mars 2018, la judoka algérienne Amina Belkadi, plusieurs fois championne d’Afrique, s’est retirée des championnats du monde de judo organisés à Agadir, au Maroc, après avoir su qu’elle allait affronter une adversaire israélienne.

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus