Abdelah Oul
06/09/2019 14:28

Algérie : Zetchi s'exprime sur son exclusion de la cérémonie de Abdelkader Bensalah

Le président de la Fédération algérienne de football, Kheïreddine Zetchi, a abordé pour la première fois, depuis le sacre de l’Algérie en Coupe d’Afrique des nations, son absence lors de la cérémonie organisée en l’honneur de la sélection nationale au Palais du peuple, sous la présidence du chef de l’État Abdelkader Bensalah.

Le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, était non seulement absent à la cérémonie honorifique, mais aussi du discours du chef de l’État Abdelkader Bensalah. Ce dernier avait convié les autorités publiques et l’institution militaire, excepté la Fédération algérienne de football et son président.

« Je ne m’attendais pas à être écarté. Je n’ai pas compris les raisons. J’ai essayé de servir le football algérien avec beaucoup d’engagement et de sincérité. Je l’ai très très mal vécu, mais on oublie, car il y a eu cette reconnaissance populaire qui a été très importante », a déclaré Kheïreddine Zetchi à la Radio algérienne.

Kheïreddine Zetchi a songé à jeter l’éponge après le sacre de l’Algérie

Le président de la fédération algérienne de football reconnait avoir envisagé de déposer sa démission, après les événements qui se sont déroulés au retour de la sélection nationale en Algérie.

« Oui, j’ai pensé à démissionner, car il y a eu une saturation après deux ans de travail dans des conditions pénibles. L’héritage était extrêmement lourd. Nous n’avons pas été épargnés par ce que j’appelle ces coalisés qui ont perdu certains avantages et qui ont été derrière les attaques que nous avons subies », a affirmé Kheïreddine Zetchi.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Après mûre réflexion, Kheïreddine Zetchi a décidé de poursuivre sa mission à la tête de la Fédération algérienne de football. « J’ai bien réfléchi et nous revenons quand même à la raison et nous comptons terminer ce que nous avons commencé avec des gens plus intelligents ».

Djamel Belmadi apporte son soutien et qualifie l’incident de regrettable

Rappelons que le sélectionneur national, Djamel Belmadi, s’est exprimé sur cet incident. « J’ai trouvé très regrettable que Zetchi soit exclu de cette cérémonie. Il était abattu à Sidi Moussa quand il m’en a fait part », a confié Djamel Belmadi, avant d’ajouter : « je ne sais pas ce qu’on reproche à Zetchi. C’est quelqu’un qui travaille, qui a une volonté de bien faire. Ce qui lui est arrivé, je ne le souhaite pas à mon ennemi. On lui doit le respect ».

Lire aussi : Belmadi s’exprime au sujet de son éventuelle démission

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus