Hakim M
24/07/2019 22:20

Algérie. Tensions entre la FAF et le gouvernement : Ce que l'on sait

Algérie - Alors que les jours de Kheïreddine Zetchi à la tête de la Fédération algérienne du football (FAF) semblent être comptés, le quotidien francophone El Watan a révélé, ce mercredi 24 juillet 2019, les raisons qui seraient derrière le conflit opposant le président de la FAF au gouvernement algérien.

D'après la même source, le président Zetchi aurait désobéi aux ordres émis par le chef de l'État Abdelkader Bensalah. En effet, tout aurait commencé au lendemain de la qualification de l’Algérie aux demi-finales de la CAN 2019. En réunion à Alger, le gouvernement algérien aurait suggéré à la FAF d’organiser un défilé des joueurs de la sélection nationale dans les rues d’Alger, même en cas de défaite face au Nigéria. Ce que la Fédération algérienne de football (FAF) aurait refusé.

Le gouvernement aurait voulu récupérer la joie des Algériens

En effet, Kheïreddine Zetchi aurait expliqué qu'il était inconcevable pour l'Algérie de fêter une défaite tandis qu'elle visait le trophée de cette CAN. Une réponse qui n'aurait pas été du goût de Bensalah et du gouvernement algérien qui voulaient, d'après El Watan, récupérer la joie des Algériens en leur faveur.

FAF devait payer la billetterie pour la finale

Une fois la sélection algérienne en finale, Abdelkader Bensalah aurait ordonné, via le ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), au président de la FAF la prise en charge de la billetterie de la finale pour les supporters algériens. Le montant de l'opération était d'environ 400'000 dollars (7 milliards de centimes de dinars).

Zetchi aurait expliqué que la FAF ne disposait pas de cette somme en liquide au Caire, et même dans le cas contraire, le président de la FAF aurait refusé, car il ne pouvait pas justifier une telle dépense.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Bensalah n'aurait pas apprécié l’accueil en Égypte

Par ailleurs, un autre incident aurait fortement déplu à Bensalah. Il serait lié à l’accueil qui lui a été réservé lors de sa visite surprise la veille de la finale de la CAN 2019 au Caire. Arrivé à l’improviste au camp de base des Verts, Abdelkader Bensalah aurait été contraint d'attendre pour plus d'une heure pour que Zetchi, retenu par ses obligations, arrive. Bensalah voulait que Zetchi, les joueurs et le staff soient à son accueil en présence des caméras de la télévision publique.

Le quotidien El Watan affirme que c'est pour toutes ces raisons que l’ancien président et fondateur du Paradou AC est devenu indésirable au poste de président de la FAF. Cela s'est vérifié lors de la cérémonie organisée par la Présidence au Palais du Peuple pour récompenser la sélection algérienne de son sacre. L’ensemble des joueurs et du staff technique ont immortalisé l'événement en photo souvenir. Le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, était le seul à ne pas y figurer.

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus