Abdelah Oul
07/10/2019 16:13

Transfert illicite de devises : Une femme arrêtée à l'aéroport d'Oran

Les services de la police algérienne des frontières (PAF) à l’aéroport international d’Oran Ahmed Ben Bella ont réussi à déjouer une tentative de transfert illicite de devises vers l’étranger. Une femme a été arrêtée, dimanche 6 octobre, en possession d’une somme en euro (non déclarée) dissimulée dans ses sous-vêtements, rapporte le quotidien arabophone El Bilad.

Selon la même source, la femme en question a été appréhendée alors qu’elle tentait de quitter l’aéroport international d’Oran en direction d’Istanbul (Turquie). En effet, après une fouille minutieuse, les agents douaniers ont récupéré 6000 euros cachés soigneusement dans les sous-vêtements de la voyageuse, précise la même source.

Suite à son interpellation, la prévenue a été inculpée pour infraction à la législation et à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux de et vers l’étranger.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Il est à noter que c’est la deuxième tentative de transfert illicite de devises enregistrée en moins d’une semaine, à l’aéroport international d’Oran Ahmed Ben Bella. En effet, en début de semaine, un homme, âgé d’une trentaine d’années a été arrêté par les agents de la PAF alors qu’il tentait de quitter le territoire national, vers Paris, en possession de 200 millions de centimes de dinars, 2000 dollars et 500 euros.

Rappelons que la Banque d’Algérie stipule dans son règlement, publié dans le Journal officiel, que toute personne, résidente ou non résidente, transportant des sommes d’un montant égal ou supérieur à 1 000 euros en provenance ou à destination de l’étranger doit en faire la déclaration auprès de la douane.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus