khaled Bel
15/06/2017 15:35

«Récupération de la maison de Matoub par l'Etat» : nouveau rebondissement

La proposition de la direction de la culture de Tizi Ouzou pour le classement de la maison du chanteur idole de Kabylie assassiné, Matoub Lounes, comme "bien culturel local" a fait couler beaucoup d'encre suite à l'opposition farouche de sa veuve Nadia et le bras de fer qu'elle a engagé avec la mère et la sœur du défunt.

En effet, Nadia a eu gain de cause en sa qualité d’héritière et a poussé la direction de la culture de Tizi Ouzou à suspendre l'opération qualifié par la veuve de Matoub de «tentative de récupération de la mémoire de Matoub Lounes».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Nabila Goumeziane, directrice de la Culture notifie Nadia Matoub dans une correspondance, datée du 11 juin «Suite à votre objection quant au classement de la demeure de votre défunt époux, feu Matoub Lounès, sur les listes du patrimoine local et national, formulée et remise par vos soins à mes services, j’ai l’honneur de vous informer que ladite mission est suspendue» a t-elle écrit.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus