khaled Bel
22/11/2018 13:41

Merouane Boudiab un autre journaliste algérien qui se réfugie en France (VIDÉO)

Merouane Boudiab, journaliste, artiste, réalisateur, comédien et scénariste, se dit en danger en Algérie et n'ayant plus confiance en la justice en algérienne. C'est un autre jeune journaliste algérien qui se réfugie à Paris, capitale française. Longtemps connue comme la capitale des artistes et intellectuels algériens, Paris est en passe de l'être également pour les journalistes.

Arrêté avec son collègue Abdou Semmar, Merouane Boudiab a été écroué sans être inquiété par une plainte. Il se dit incarcéré pendant 15 jours à la prison d'El Harrache (Banlieue de la capitale Alger) après deux jours en garde à vue chez la Gendarmerie Nationale, pour la simple raison que «Abdou Semmar fait confiance en lui». Ce dernier, rédacteur en chef du site d'information Algérie Part, a été emprisonné suite à deux plaintes pour diffamation, déposées par le Groupe Média Ennahar et la wilaya d'Alger. Un délit, pourtant, non-privatif de liberté.

Merouane Boudiabe cite également ses avocats lors de son passage sur la chaîne française France 24 dans sa version arabophone (Voir vidéo ci-dessous). Abdou Semmar aurait été appelé par téléphone et placé en garde à vue avant même que les plaintes ne soient déposées par les deux parties plaignantes.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

En plus des vices de procédures flagrantes, Merouane Boudiabe se dit en danger en Algérie, avec une crainte réelle sur son intégrité morale et physique. Raison pour laquelle il a quitté le pays in extremis pour se réfugier en France.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus