Pica Ouazi
03/09/2019 08:30

Algérie : Les soutiens de Bouteflika écartés du processus électoral ?

Algérie - Le Syndicat national des magistrats a posé comme condition que les adhérents de la Haute instance de l’organisation des élections ne soient pas parmi les magistrats ayant soutenu ou appelé l’ex-président Abdelaziz Bouteflika à se présenter pour un cinquième mandat. Le syndicat s'est exprimé dans une déclaration rendue publique et demande l’exclusion de tout individu qui s’est clairement positionné contre la Révolution populaire.

Le Syndicat des magistrats affirme dans cette déclaration que « les membres de l'instance doivent avoir les prérogatives de la police judiciaire en ce qui concerne "les crime électoraux" ».

Le syndicat a expliqué que sa proposition donne la vision globale de ses adhérents, qui « veulent une transition d’un système électorale qui donne la légitimité au système à un nouveau système qui rend le pouvoir au peuple ». Les magistrats affirment que « ce nouveau système consiste à l’organisation des élections comme première étape pour une transition démocratique qui garantit le pouvoir du peuple ». Le syndicat ajoute « que ce sera la consécration d’un système électoral basé sur la neutralité, l’honnêteté et la transparence ».

Les magistrats soulignent que « la période particulière que traverse le pays nécessite de nouveaux textes de lois qui concrétisent la volonté populaire exprimé par la révolte en court ». Ils considèrent que « le rôle de l’instance suprême de l’organisation des élections est principal pour garantir des élections libres et honnêtes, d’où la nécessité de reformer les lois électorales ». IL ajoute enfin que « ces réformes sont une nécessité humanitaire que l’évolution de la société impose ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Ce projet de loi propose que « l’instance suprême de l’organisation des élections soit dotée de toutes les prérogatives que l’administration monopolisait jusque-là et cela du début jusqu’à la fin du processus électoral ».

Lire aussi : Le syndicat des magistrats appelle à un changement pour libérer la justice

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus