Aylan Afir
16/05/2019 14:06

Algérie : l'islamologue Saïd Djabelkhir menacé de mort

L'islamologue algérien, Saïd Djabelkhir a été menacé de mort suite à ses déclarations dans lesquelles il a avait assuré que « le jeûne durant le mois de Ramadhan n’est pas obligatoire. »

Une page Facebook dédiée à la région de Boufarik a publié un appel au meurtre contre Saïd Djabelkhir. L'administrateur de la page a même donné l'adresse de l'islamologue dans cette commune de la wilaya de Blida, en invitant les gens à s'en prendre à lui. « Il faut s’en occuper aujourd’hui avant demain», poste l’administrateur à l’adresse des habitants de la ville de la Mitidja.

Cela n'a pas tardé à faire réagir la victime de ces menaces, en annonçant son intention de déposer plainte contre les administrateurs de la page "Boufarik city", au niveau des services de sécurité chargés de la lutte contre la cybercriminalité et devant le procureur de la République près le tribunal de Boufarik.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Une campagne de signalement a été également lancée depuis la réaction de Saïd Djabelkhir, afin d'amener l'administration de Facebook à fermer cette page. Des dizaines, voire des centaines, d'internautes algérien ont signalé cette page, mais visiblement, ils n'ont pas encore atteint leur but puisque cette page est toujours fonctionnelle.

Pour rappel, le chercheur en soufisme a affirmé, mercredi 15 mai dans une émission diffusée sur la chaine arabophone "El Bilad"  , que le jeûne pendant le mois de ramadan n'est pas obligatoire, mais un choix pour le musulman. « Le jeûne n’est pas obligatoire, c’est un choix même s’il est préférable de jeûner, vous pouvez nourrir un ou plusieurs pauvres au lieu de jeûner », a-t-il affirmé devant le journaliste et ses autres invités, restés sans voix devant ces propos qui renseignent à quel point la religion a longtemps été éloignée des scientifiques et des universitaires.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus