Pica Ouazi
23/11/2019 15:04

Instabilité du marché pétrolier : Quelles menaces pèsent sur l'Algérie ?

La crise économique, qui s’est installée en Algérie depuis la chute des cours du pétrole en juin 2014, n’est pas prête à s’estomper. L’instabilité des marchés pétroliers a fortement déstabilisé d’autres pays producteurs et installe le marché des hydrocarbures dans l’incertitude.

L'OPEP impuissante devant l'effondrement du marché pétrolier

Le marché pétrolier reste sous l’influence des crises politiques qui perturbent l'économie de plusieurs pays membres de l’OPEP. Outre cette situation qui fait craindre une menace sur l’offre, la guerre commerciale, qui s’est déclenchée entre deux puissances mondiales à savoir les États-Unis et la Chine. La stagnation du marché conjugué aux risques géopolitiques et troubles sociaux au sein des pays producteurs ajoute ainsi beaucoup d’incertitudes sur les perspectives du marché.

L’Algérie otage de l’environnement mondial et de sa dépendance au pétrole

L’Algérie en tant que pays producteur traverse une crise politique aiguë. Elle est rejointe par l’Irak et l’Iran qui vivent des troubles graves. Le Venezuela et l’Arabie saoudite ne sont pas en marge, le premier risque l’effondrement de son économie, le deuxième a vu ses installations attaquées avec des missiles.

Ainsi, les pays producteurs traversent en majorité des situations qui influencent considérablement leurs productivités. L’Algérie est ainsi prise en otage d'un marché pétrolier très volatile qui réduit ses marges de manœuvre. Le pays n’a plus de pouvoir de décisions sur son pétrole puis qu’il est soumis aux lois de l’offre et de la demande ainsi que des conflits géopolitiques qui se traduisent sur les prix des hydrocarbures.

Cette situation est le résultat des choix politiques d’une économie rentière dépendante entièrement des hydrocarbures. Les chocs pétroliers qui ont conduit à de crise majeure notamment en 1986 n’a pas servi de leçon. Au contraire les décideurs n’ont pas cessé depuis 1999 d'entretenir la population algérienne dans l'illusion que la rente pétrolière et gazière était inépuisable. La diversification économique prônée n’a jamais dépassé le stade de discours. Les populations payent ainsi les choix politiques et économiques destinés à acheter la paix sociale et maintenir les illusions d’une grande économie.

Lire aussi : Récession mondiale et violente chute des prix du pétrole : L'Algérie sera fortement touchée

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus