Pica Ouazi
28/11/2019 13:54

« Ingérence en Algérie » : L'eurodéputé à l'origine de la résolution réagit

L’eurodéputé français Raphaël Glucksmann a réfuté toute ingérence dans les affaires internes de l’Algérie. Il a déclaré ce jeudi 28 novembre 2019 que la résolution du Parlement européen montre la solidarité de l’Europe avec le peuple algérien. Il répond ainsi aux accusations du gouvernement algérien ainsi que celles du chef de l’état-major de l’armée Ahmed Gaïd Salah.

En effet, Raphaël Glucksmann a affirmé que « la résolution de solidarité que nous allons voter aujourd’hui n’est pas une ingérence, c’est la fin d’une immense injustice. Il est temps de montrer que nous sommes au côté du peuple algérien ».

L’eurodéputé a expliqué que cette résolution est une manière de rompre le silence sur la situation en Algérie. Il a souligné que depuis qu'il est député, le Parlement a voté des résolutions sur des sujets très divers, mais il n'a pas « eu un mot sur la formidable révolution qui a eu lieu juste de l’autre côté de la Méditerranée, en Algérie ».

Le député dénonce le silence des Européens

Raphaël Glucksmann a déploré dans son intervention la passivité du Parlement européen. Il a constaté que depuis le début  du Hirak algérien, le Parlement européen n’a prononcé aucun « mot de soutien à ces millions d’Algériennes et d’Algériens qui défilent dans les rues d’Alger et des autres villes algériennes depuis neuf mois pour la justice, la démocratie et la dignité ». Et d'ajouter : « Pas un mot sur les arrestations, les pressions et les violences qui s’abattent sur eux, pas un mot sur les cas de torture désormais avérés. Ce silence complice savamment entretenu par des lobbys puissants ne peut plus durer ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Il faut rappeler que le porte-parole du gouvernement, les candidats à la présidentielle et le chef de l’état-major de l’armée ont à l’unanimité condamné le débat programmé au Parlement européen sur la situation en Algérie.

Lire aussi : Algérie : Révélations d'un député européen sur le lobbying de Total contre le Hirak

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus