Ahmed Oul
05/02/2019 16:58

Selon Emmanuel Macron, l’Algérienne Zineb Redouane n'a pas été tuée par la police

La ressortissante algérienne Zineb Redouane, décédée à Marseille (France) en décembre 2018, ne serait pas victime de la police, selon le Président français Emmanuel Macron.

Lors d'une conférence de presse tenue mardi 29 janvier au Caire (Égypte) avec son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi, Macron a déclaré qu'aucune des 11 personnes ayant « perdu la vie lors des manifestations des Gilets jaunes en France […] n’avait été victime des forces de l’ordre ». Le Président français semble ignorer l'Algérienne Zineb Redouane, décédée le 2 décembre 2018 à Marseille, après avoir reçu une grenade lacrymogène au visage.

Pour rappel, la dame âgée de 80 ans était en train de fermer les volets de son appartement au 4e étage lorsque le projectile l'a atteinte en plein visage. Elle décède le jour suivant des suites d’un choc opératoire dans un hôpital marseillais. Le procureur de la République avait confirmé l'existence de plots de grenades retrouvés à l’intérieur de l'appartement.

Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes du drame et situer une éventuelle responsabilité de la police. Les résultats ne sont pas encore communiqués, mais selon des proches de la victime, la grenade a bien été tirée par un lanceur dont seules les forces de l'ordre sont équipées.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Souhaitant certainement apporter son soutien aux forces de l'ordre accusées de commettre des violences policières à l'encontre des Gilets jaunes, Emmanuel Macron risque sérieusement de nourrir le mécontentement et l'indignation d'une grande partie de la France et de l’Algérie.

Lire également : Immigration: Quand Emmanuel Macron cède à l’extrême droite

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus