Aylan Afir
07/10/2019 16:05

Le détenu du Hirak Lakhdar Bouregâa s'apprête à entamer une grève de la faim

L'ancien moudjahid de la wilaya 4 historique Lakhdar Bouregâa, en détention depuis le 29 juin dernier, est sur le point d'entamer une grève de la faim, a annoncé ce lundi l'avocate Nabila Smaïl, qui fait partie du collectif de sa défense. Selon l'avocate, l'ancien commandant de l'ALN a décidé de rejoindre les dix jeunes qui ont entamé leur grève de la faim vendredi dernier pour protester contre les lenteurs qui caractérisent leurs dossiers judiciaires.

Maître Nabila Smaïl n'a pas indiqué le jour où Lakhdar Bouregâa doit entamer cette action ultime. Elle a seulement rappelé que vu son état de santé, cette grève de la faim s'avérera dangereuse. « Il compte rejoindre la grève entamée récemment par les jeunes détenus », a-t-elle précisé.

Mise à jour du 8 oct. : Lekhdar Bouregâa reporte sa grève de la faim

La grève de la faim de Lakhdar Bouregâa est dangereuse

L'avocate s'est exprimé contre cette grève de la faim, vu le risque qu'elle comporte pour la santé des détenus. « Le système ne se soucie guère de notre mort. Mais il est plutôt dérangé par notre vie et notre militantisme », a-t-elle affirmé, espérant que les grévistes mettent fin à leur action.

À noter que maître Nabila Smaïl a animé une conférence de presse au siège de l'Organisation SOS Disparus pour débattre de la situation des droits de l'Homme en vigueur en Algérie. En effet, c'est à l'occasion de cette conférence qu'elle a annoncé les intentions de Lakhdar Bouregâa.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Les détenus du Hirak alertent l'opinion publique

Pour rappel, dix jeunes détenus du Hirak ont entamé vendredi 4 octobre une grève de la faim pour protester contre leur situation. « Cette mesure est un ultime recours pour protester et alerter l’opinion publique sur leur situation » avait affirmé l'un de leurs avocats, Abdelghani Badi. Certains détenus ne supportent pas leur emprisonnement et la décision de la justice de confirmer leurs mandats de dépôt. D'ailleurs, cette dernière les aurait même particulièrement affectés.

Lekhdar Bouregâa reporte sa grève de la faim

Mise à jour du 8 oct. : Le tollé provoqué par la décision de Lakhdar Bouregâa d'entamer une grève de la faim a eu des résultats en moins de 24 heures. En effet, le commandant de l'ALN a finalement reporté son action de protestation après avoir lu des dizaines de publications et de commentaires l'appelant à surseoir à sa décision. Ce sont des membres de sa famille qui lui ont fait lire ces commentaires sur Facebook. Ces mots ont fait pleurer l'octogénaire emprisonné, qui entendait rejoindre les dix détenus qui ont lancé leur grève de la faim vendredi dernier.

Lire aussi :Dix détenus du Hirak entament une grève de la faim

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus