Pica Ouazi
18/11/2019 18:18

Crimes de guerre commis en Algérie : Abdelmadjid Tebboune jette un pavé dans la marre

Le candidat à l’élection présidentielle du 12 décembre, Abdelmadjid Tebboune a jeté un pavé dans la marre en affirmant que plus de 5 600 000 martyrs sont tombés au champ d'honneur pendant la colonisation française. Un chiffre effarant que présente le candidat sur la colonisation. L’ex-premier ministre s’est exprimé sur les relations algéro-françaises sur les ondes de la radio chaîne 3, ce lundi 17 novembre.

Ainsi, en réponse à la question de la journaliste sur les relations internationales de l’Algérie, notamment avec la France, Abdelmadjid Tebboune explique : « Avec la France, nous avons des relations passionnelles et passionnées". Il rappelle que "de 1832 à 1962, date de notre indépendance, il y a eu, selon certains historiens, 5 630 000 martyrs dont 1 500 000 pendant la guerre de libération, ce chiffre représente un pourcentage énorme par rapport à la population de l’époque ». Aussi, il précisera que « l’Algérie n’a jamais atteint 10 millions d’habitants pendant la présence française ».

Abdelmadjid Tebboune estime que, de son côté, la France continue de considérer l’Algérie comme une province lui appartenant. D'ailleurs, il rappelle que « l’Algérie est au cœur des élections internes de la France. Elle est tout le temps citée. Il y a des partis d’extrême droite qui ont été créés à cause de l’Algérie ».

Pour Tebboune, la France doit reconnaître ses crimes

Le candidat à l’élection présidentielle affirme que c’est important que la France « reconnaisse ses crimes de guerre ». Il cite l'ancien président Houari Boumediene qui aurait déclaré que « même si on doit tourner la page, on doit pas la déchirer ». Abdelmadjid Tebboune conclut qu’il est temps « qu’on laisse l’Algérie aux Algériens ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Il faut rappeler que l’ex-premier ministre n’est pas à sa première déclaration concernant les relations algéro-françaises. En effet, Abdelmadjid Tebboune s’est attaqué au ministre français des affaires étrangères, il y a quelques jours, en l’accusant d’ingérence dans les affaires internes de l’Algérie. Le candidat a vilipendé Jean-Yves Le Drian à deux reprises ces derniers jours.

Lire aussi : Algérie : Abdelmadjid Tebboune s'attaque de nouveau à Jean-Yves le Drian

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus