Pica Ouazi
07/10/2019 18:09

Taux de change : Vers une nouvelle flambée de l'euro sur le marché noir

Le cours de l'euro confirme sa tendance haussière sur le marché noir des devises. La monnaie européenne a progressé de 10 dinars, cette semaine. L'euro est en effet passé de 193 à 203 dinars au niveau du Square Port-Saïd à Alger.

Cette nouvelle flambée de l’euro sur le marché noir arrive alors que la campagne du hajj a pris fin et que les déplacements des particuliers ont diminué du fait des restrictions dans la délivrance des visas. Ajoutés à cela, d’autres indices devraient jouer en défaveur de la devise européenne. Des éléements tels que les difficultés du transfert de la devise à l’étranger dans cette conjoncture.

Mais paradoxalement, au lieu de baisser, le prix de l’euro flambe sans que des explications rationnelles ne soient trouvées. Néanmoins, pour certains cambistes, la hausse du taux de change était prévisible. Elle est due à la rareté de la devise suite à l’assèchement des sources d’approvisionnement, qu’étaient les barons de l’importation qui injectaient des montants colossaux sur le marché.

D'autres expliquent cette tendance haussière par l’instabilité politico-économique qui a réduit les quantités de devises qui circulent sur les marchés noirs.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

L'autorisation d'importation des véhicules d'occasion affecte le marché noir

Les économistes estiment que la décision d’autoriser les importations de véhicules de moins de 3 ans a fait flamber le cours de l’euro et revigorer ce marché en hibernation. Ainsi, ils prévoient que la tendance haussière continue jusqu’à la rentrée prochaine puisque beaucoup de personnes commencent à rassembler les montants nécessaires à l’achat de ces véhicules d’occasion, dans l’attente des procédures d’application.

Le marché sera ensuite tributaire du degré de l’engouement que suscitera cette mesure prise par le gouvernement dans la loi de finances 2020. Mais aussi d’autres facteurs tels que la relance économique qui tarde à venir.

Lire aussi : Récession mondiale et violente chute des prix du pétrole : L’Algérie sera fortement touchée

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus