Shérazade
16/08/2019 12:54

Un rappeur trouve refuge en Algérie pour échapper à la justice canadienne

Le rappeur canadien d’origine algérienne Enima était recherché pour avoir tiré sur un homme, le 16 juin dernier à Toronto. Enima s’est alors réfugié en Algérie alors qu’il est sous mandat d’arrêt au Canada, a indiqué hier jeudi Radio-Canada.

En effet, le jeune rappeur est recherché pour possession d’armes à feu, mais aussi pour une infraction liée aux armes à feu, puisqu’il est, selon la police canadienne, impliqué dans une altercation avec un autre homme sur qui il aurait fait feu. Les blessures engendrées étaient assez graves, mais ne mettaient pas la vie de l’individu en danger.

Le rappeur Enima se réfugie en Algérie « pour des vacances »

L’avocat responsable du dossier d’immigration de Samir Slimani, alias Enima, n’a pas été mis au courant de son départ. En effet, Stephane Handfield ne savait pas que son client était parti se réfugier dans un pays nord-africain. Pour lui, « le rappeur Enima devait se déplacer en Europe pour étudier certaines offres musicales ». « Il m’a seulement consulté au sujet d’un contrat en France, pour faire de la musique », a annoncé l’avocat.

Stephane Handfield a refusé de commenter cela afin de ne pas compromettre le procès de son client. De son côté, Samir Slimani a refusé les demandes d’entrevue avec Radio-Canada. Cependant, sur son profil Instagram, l’artiste poste depuis quelque temps des photos prises dans une station balnéaire. Son manager, Rabah Ait-Ouyahia a dernièrement affirmé cela en déclarant que « le rappeur a quitté le Canada au cours des dernières semaines. Il a eu des problèmes et a dû se rendre en Algérie. Cela dit, la musique ne s’arrête pas. Il y aura même un single très prochainement », a-t-il annoncé.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Pas de traité d’extradition entre le Canada et l'Algérie

Si cette affaire venait à se compliquer, rien n’obligerait l’Algérie à livrer le rappeur Enima à la police canadienne. En effet, il n’y a pas de traité d’extradition entre le Canada et l’Algérie.

Enfin, Enima réside au Canada depuis 15 ans, mais n’a jamais pu obtenir la citoyenneté canadienne. Il aurait même été interdit de territoire en 2014 pour « grande criminalité ». Le rappeur est l’un des plus populaires de la scène rap québécoise. Il est connu pour ses textes directs et crus, qui abordent certains fléaux sociaux.

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus