Shérazade
06/08/2019 14:07

Des Algériens et des Marocains au cœur d'un scandale en Espagne

Des Algériens et des Marocains sont impliqués dans le viol présumé d’une jeune femme en Espagne. Âgée de 18 ans, elle a été violée dans le parc d'Etxebarria à Bilbao par six individus sans abri, rapporte le journal El Español.

La jeune Espagnole, âgée de 18 ans, était seule dans le parc d'Etxebarria, dans la ville de Bilbao, au nord de l’Espagne. Six individus sans abri, qui occupaient un coin du parc, se seraient approchés d’elle. Les hommes, âgés de 18 et 26 ans, auraient forcé la fille à les suivre dans leur camp et l'auraient violée.

Selon le média El Español, la police régionale a arrêté six suspects ; des Algériens et des Marocains. Ils sont tous accusés d’avoir violé la jeune fille dans la nuit du jeudi 1er août. La même source a également rapporté que la victime est arrivée à identifier l’un de ses agresseurs présumés grâce à un tatouage qu'il portait.

Des Marocains au cœur d'autres scandales en Espagne

Cette affaire intervient après deux drames similaires. En effet, le premier drame remonte à une quinzaine de jours. La Cour d’instruction de Manresa (une ville de Catalogne située dans la province de Barcelone) a ordonné la détention provisoire de quatre Marocains accusés d’agression sexuelle sur une mineure.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Un autre fait est survenu le 28 juin dernier. Un trentenaire de nationalité marocaine a été accusé de viol. Cet homme aurait violé une femme qu’il aurait rencontrée dans un bar de Bilbao.

Lire aussi : La vidéo d’un viol fait réagir les autorités marocaines

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus