Pica Ouazi
25/09/2019 17:10

Algérie : Violente dispute entre députées au parlement

Une députée du Front de libération national (FLN) a agressé physiquement sa collègue du même parti à l’intérieur du parlement, le lundi 23 septembre. II s’agit de Akila Rabhi qui s’est jetée sur sa collègue Saida Azzoug du même groupe parlementaire, affirme le journal El Bilad.

Selon la même source, cette agression a entraîné des blessures superficielles à la victime, qui a été conduite au bureau du parti à l’hémicycle pour stériliser ses plaies et mettre des bandages. La victime ne doit son salut qu’à l’intervention de ses collègues scandalisés par le comportement violent de la députée de Blida.

La source révèle que l’origine du conflit est due à l’intervention de la députée de Béjaïa, qui s’est opposée à l’élection de Akila Rabhi au poste de présidente de la commission des finances au sein du parlement.

Saida Azzoug a estimé que le docteur Tigharsi El-Houari est plus à même de présider la commission en ajoutant qu’une coiffeuse ne peut pas remplacer un docteur à la tête de cette commission. Une position qui a mis Akila Rabhi dans tous ses états et a déclenché son hystérie, la poussant jusqu’à l’agression physique de sa collègue.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Aklia Rabhi a aussi essayé de nuire à la réputation de Tigharsi El-Houari devant le secrétaire général par intérim du parti. Cette dernière a accusé l'actuel président de la commission des finances d’être contre l’ex-patron du parti Mohamed Djemai, incarcéré à El-Harrach.

Lire aussi : Algérie : trois députées impliquées dans le scandale de cocaïne

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus