Ahmed Oul
25/01/2019 13:40

Algérie : Rachid Nekkaz se dit agressé par un maire et discriminé par un consul en France (VIDÉO)

Rachid Nekkaz se dit victime de plusieurs abus de pouvoir, discriminations et agressions physiques et verbales, suite à son annonce de vouloir se porter candidat pour les élections présidentielles.

En effet, Rachid Nekkaz a accusé le maire de Mazouna, une commune de la Wilaya de Relizane, à 240 KM d'Alger, de l'avoir insulté, agressé et de lui avoir confisqué son téléphone portable, le lundi 21 janvier 2019.

Rachid Nekkar, dénonce également le refus du consul d'Algérie à Créteil, dans la région parisienne, de légaliser les formulaires présidentiels. Il accuse les autorités algériennes d'avoir intimé l'ordre au consul.

Agression de Rachid Nekkaz par le maire de Mazouna

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux et largement partagée et commentée par les internautes, Rachid Nekkaz dénonce "le comportement délictueux et répréhensible" de cet élu d’obédience FLN.

" Le P/APC agit en hors-la-loi ! Il veut interdire à un candidat à la présidentielle de remplir les formulaires de présentation. C'est grave et scandaleux !," s’écriait le président du mouvement pour la jeunesse et le changement (MJC). Il accuse l’élu local de vouloir l’empêcher de collecter les signatures auprès des citoyens.

"Je ne me laisserai pas faire. C'est un scandale ! Je saisirai le procureur de la république et cette affaire ira très loin," a t-il promis devant une foule de citoyens attentifs.

Fidèle à ses habitudes, l'ancien candidat aux présidentielles françaises de 2007, a profité de l'occasion pour se faire un brin de lumière à la fin de l'enregistrement. Selon une source judiciaire, une plainte a été déposée contre le P/APC de Mazouna qui n'a pas réagi pour l'instant, aux graves accusations portées contre lui par Rachid Nekkaz. Le Wali de Relizane aurait convoqué le concerné pour éclaircissements, indique notre source.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Les autorités Algériennes aurait interdit au consul de Créteil de légaliser les documents de Rachid Nekkaz

Les autorités Algériennes auraient interdit au consul d'Algérie à Créteil de légaliser les formulaires présidentiels de Rachid Nekkaz. En effet, Rachid Nekkaz, dénonce ces faits, dans une vidéo publiée vendredi après-midi, sur les réseaux sociaux.

Dans cette vidéo, ce potentiel candidat aux présidentielles témoigne:« Mes formulaires administratifs n'ont pas été légalisés, j'ai alors contacté le consul d'Algérie à Créteil. Il m'a reçu, et nous avons pu discuter de cette affaire. »

Rachid Nekkaz a donc expliqué « J’ai eu une discussion avec le consul d’Algérie à Créteil. Une discussion très cordiale, et il m’a dit qu’il a reçu une instruction du ministère des Affaires Étrangères à Alger, pour refuser de légaliser et de signer mes formulaires de parrainage présidentiel ». Rachid Nekkaz marque un petit temps d’arrêt avant de déclarer : « Le consul me la dit très clairement ».

Le président du mouvement pour la jeunesse et le changement (MJC), a voulu dans ce même enregistrement vidéo adresser un message au « gouvernement algérien, au Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, au ministre des affaires étrangères, Abdelkader Mesahel, au ministre de l’intérieur et des collectivités locales, Nourredine Bedoui, et même à l’armée populaire nationale ainsi qu’au service des renseignements »

Ainsi, Rachid Nekkaz les a appelé à garantir « un vote démocratique, un vote transparent qui fera la fierté de l’Algérie ». Le potentiel candidat aux présidentielles, s’indigne de la manière dont il est traité, à chaque sortie officielle.

Enfin, le président du MJC se questionne  sur « comment se fait-il que le ministère de l’intérieur remette des formulaires pour que chaque candidat puisse avoir la liberté de les faire remplir par les citoyens algériens et de les faire légaliser dans les 1500 communes d’Algérie ainsi que dans les consulats d’Algérie à l’étranger, si ces mêmes établissements reçoivent des instructions pour bloquer des candidats ?».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus