Aylan Afir
07/02/2019 17:52

Algérie : Nouria Benghabrit ouvertement défiée par des enseignants

Des enseignants, notamment du niveau primaire, et des membres du personnel de l'éducation nationale ont défié publiquement la ministre de l'Éducation nationale Nouria Benghabrit, en publiant des vidéos défiant l'interdiction de la prière dans les établissements.

En violation de la réglementation, des élèves de nombreuses écoles primaires se sont affichés dans des vidéos ou des photos en train de faire la prière au sein de leur établissement. Ces vidéos étaient accompagnées de commentaires violemment à l'égard de la ministre Nouria Benghabrit.

Après les différentes attaques qu'a subies Nouria Benghebrit de la part d'hommes politiques et de journalistes du monde islamoconservateur, notamment sur certaines chaines de télévision privées, c'est au tour du personnel de l'éducation de s'en prendre à la ministre de l'Éducation nationale, qui a choisi de garder le silence pour l'instant.

Des enfants mis en scène et un défi ouvert à l'autorité

Dans une vidéo mise en ligne par un instituteur, on voit des élèves de première année primaire – âgés de 6 ans en moyenne – alignés sur deux rangées et assis sur les genoux, les garçons en avant et les filles derrière. Rappelons que sans autorisation préalable des parents, il est strictement interdit de diffuser des vidéos mettant en scène des enfants.

Dans un discours très religieux, le jeune instituteur ne manquera pas de s'attaquer à la ministre de l'Éducation qu'il traitera d'« étrangère à notre société, ne connaissant pas nos valeurs et nos principes », et ajoute que « ces élèves n'ont pas besoin de la science s'ils ne font pas leur prière ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

L'écrivain et journaliste Kamel Daoud n'a pas tardé à réagir à la vue de cette vidéo, qu'il publiera sur son compte Facebook avec un commentaire virulent : « Des enfants filmés sans autorisation, un défi à l'autorité publique, une talibanisation de l'école, des fillettes voilées et écrasées derrière les garçons, le retour fanfaronnant du FIS […] Les fanfaronnades d'aujourd'hui seront les décapitations de demain », a asséné Kamel Daoud qui semble choqué par la vidéo.

Pour rappel, cette campagne de haine intervient après que la ministre de l'Éducation ait soutenu la décision d'interdire la prière à l'École algérienne de Paris.

Note : ObservAlgerie ne fournit pas de lien vers la vidéo sus-mentionnée en raison des lois qui protègent l'image des enfants de moins de 13 ans sur Internet.

Lire aussi : Nouria Benghabrit interdit la prière dans les écoles ? (VIDÉO)

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus